Surface de l'aile et portance, toutes les marques se valent-elles ?

Vous êtes nombreux à vous poser la question de l’équivalence des ailes d’une marque à une autre. Par exemple, est-ce qu’une aile de surface 1300cm² est égale à une 1300cm² chez un autre fabriquant ? Et bien non, on vous explique pourquoi.  

Pour qu’un hydrofoil puisse vous porter en wing, il faut qu’il soit capable de développer une portance qui va être au moins égale ou supérieure à votre poids (= votre poids + combinaison + planche + foil + wing – sustentation de la wing). 

Afin de porter ce poids et de décoller, l’aile va devoir se déplacer dans un fluide, à une certaine vitesse, à un certain angle. 

Le choix d’une aile est important et dépend de ce que l’on veut en faire et de son style de navigation. Si vous souhaitez naviguer dans le petit temps, vous allez choisir des ailes avec de la surface et éventuellement un profil épais.  

Donc comment caractériser la portance d’un hydrofoil ? Et bien, par rapport à sa surface, à son profil plus ou moins épais, à son camber, et aussi à son aspect ratio. 

Pour comparer les différentes ailes de foil, on ne se fie pas uniquement à la surface. En effet certaines ailes de foil avec des surfaces inférieures à d’autre et avec un profil capable de générer plus de lift à basse vitesse, peuvent donc porter à plus basse vitesse. 

Chez Foil and Co, on a tendance à optimiser le profil par rapport à la surface mouillée sur les ailes AFS, parce qu’on veut optimiser la performance à plus grande vitesse. Donc une aile de 1300cm²  chez nous, peut déployer la même portance qu’une aile de 1800cm² voire 2000cm²  chez un autre fabricant. 

Par exemple, chez AFS, la Flyer 1500cm²  et la Carver 1500cm² ont exactement la même surface mais des profils et un aspect ratio différents. Ceci fait qu’elles ont un comportement qui est également différents. La Flyer 1500cm² va développer beaucoup plus de portance que la Carver 1500cm².

Pour ce qui est des profils, une aile avec un profil épais (type Carver) sera plus facile à faire décoller à basse vitesse. Par contre, une aile plus fine (type Performer) demandera un petit peu plus de vitesse pour le lift out mais une fois lancée elle aura très peu traînée donc vous allez quand même pouvoir voler à très basse vitesse. Il faut savoir que plus une aile est grande, plus elle a de surface mouillée et plus elle est capable de vous faire voler à très basse vitesse pour un poids constant. N’oubliez pas que plus c’est grand, plus ça traîne.