REGARDER

DECOUVRIR

VISITER
L'USINE

LE RAKE en wing foil, à quoi ça sert ?

Nose up ? Nose down ? Speed ? Pumping ? En fonction de votre pratique, vous pouvez optimiser les réglages de votre foil en jouant sur le rake. 

N’hésitez pas à consulter notre guide complet pour apprendre le wing foil.

01

RAKE, KESAKO ?

Le rake, tout d’abord, qu’est ce que c’est ? C’est l’angle formé entre la carène de la planche et le fuselage.

On va ainsi parler d’un angle positif lorsque le fuselage est ouvert par rapport à la carène et d’un angle négatif quand l’angle de la carène et du fuselage est fermé.

02

NOSE UP ET DOWN

Nativement, chez AFS, nos foils sont réglés pour fonctionner avec nos planches, il n’y a pas besoin de faire de réglage supplémentaire. En revanche lorsqu’on va monter nos foils sur une planche d’une autre marque, il peut avoir besoin d’ajuster ce rake, car en terme de shape, la planche peut avoir des caractéristiques différentes.

Concrètement, quand on a un rake mal réglé, cela va se ressentir de deux manières différentes :

  • Planche nose down : c’est-à-dire quand on accélère, la planche va avoir tendance à vouloir plonger et il va falloir qu’on compense très fort sur la jambe arrière, ce qui n’est pas forcément agréable.
  • Planche nose up : au contraire, une planche nose up, va pointer vers le haut et qui va procurer peut-être un peu trop de puissance pour ce qu’on souhaite faire.

 

Le but du rake est justement qu’il soit bien réglé pour qu’on soit équilibré sur nos deux jambes ou équilibré par rapport à notre style de navigation.

On peut régler directement le rake via la platine, avec des cales. C’est-à-dire qu’on va mettre plus d’épaisseur à l’avant ou à l’arrière de la platine. Si on met de l’épaisseur ça sera pour ouvrir le rake, pour des pratiques plutôt à hautes vitesses donc en wing foil. Pour avoir un rake négatif on va plutôt avoir tendance à mettre de l’épaisseur sur l’arrière de la patine, donc pour une pratique plutôt surf foil, SUP foil et wing foil down wind. Des pratiques qui se font à basse vitesse. L’inconvénient de ce type de réglage est l’obligation d’avoir des vis platine de différentes tailles pour installer la cale, chose que nous n’avons pas toujours…

Deuxième possibilité, on peut régler également l’incidence de l’aile avant, c’est-à-dire en mettant une cale sur la vis avant. Cela modifie l’incidence de l’aile, et a le même effet que le rake. On va mettre une cale sur la vis avant pour régler le problème de nose down et sur la vis arrière pour régler le problème de nose up.

03

OPTIMISATION DU RAKE EN WING FOIL DOWNWIND

On peut aussi optimiser le réglage du rake en fonction de la discipline qu’on souhaite pratiquer.

Pour une pratique à basse vitesse, pour du down wind ou du surf foil, SUP foil, on va chercher à avoir un angle de rake négatif, c’est-à-dire l’angle entre le fuselage et la planche, fermé. En effet, à basse vitesse on navigue avec un angle d’incidence assez élevé du fuselage. Cela permet de dynamiser la pratique, la relance et faciliter pumping à basse vitesse. Comme on a un fuselage avec un angle d’incidence élevé, ça nous donnera un foil qui vole plutôt, et qui sera plus tolérant à bas régime. On peut également, sur ce type de pratique, réduire la surface du stabilisateur pour gagner en manoeuvrabilité étant donné qu’on a un foil plus porteur.

04

OPTIMISATION DU RAKE EN WING FOIL SPEED

Pour une pratique plutôt freeride en wing foil ou race, on va préférer un angle de rake positif donc c’est-à-dire ouvert entre le fuselage et la planche.
Cela va permettre de naturellement reculer le centre de gravité. Pour compenser ce centre de gravité qui a reculé, on va fléchir légèrement la jambe avant, donc on aura un petit peu plus d’appui pied avant. Ce qui est préférable pour le contrôle à plus haute vitesse.

Il vaut mieux avoir un appui constant sur la jambe avant à plus haute vitesse, ça améliore le contrôle, plutôt que d’avoir un appui qui jongle entre le pied avant et le pied arrière.

Le deuxième avantage de ce rake ouvert, sera pour les touchettes à haute vitesse. Le problème le plus récurrent quand on est nose down à hautes vitesses est que la planche, lorsqu’on va toucher l’eau, touchera plutôt par l’avant de la planche, donc on aura une surface mouillée sur l’intégralité de la planche, ce qui va avoir tendance à freiner brutalement si on est à hautes vitesses. Avec un rake plutôt ouvert, lorsqu’on va toucher ça sera localisé sur l’arrière de la planche. Cela va réduire l’effet “frein brutal”, ce qui est préférable pour pour cette pratique.

05

MESURER SON RAKE

Pour mesurer son rake c’est très simple : on prend une application niveau à bulle sur le téléphone,
on positionne le téléphone à la base du mât, sur la carène de la planche, on calibre à 0.

Ensuite on vient mesurer l’angle sur le fuselage.

Pour une pratique plutôt SUP foil, down wind et surf foil, on est sur des rakes plutôt négatifs, entre -3 et -2 degrés.

Pour un pratique plutôt freeride freerace en wing foil, on est sur des rakes positifs donc entre 0,5 et 1,5 degrés

Si vous avez des doutes, sur vos réglages et vous n’êtes pas certains, n’hésitez pas à nous contacter, on saura vous aiguiller pour booster votre matériel et pour plus de fun à l’eau.

This widget only works for the product page. In order to achieve, follow the steps: this Dashboard > Template > Theme Builder > Add New > Choose Template Type 'Single Product' > Create Template