Avant de débuter, il est important de vérifier les horaires de marée. Cette étape permet notamment de vérifier le niveau de l’eau pour éviter que votre mât se plante dans les bancs de sable. Afin de connaître les meilleures conditions pour pratiquer du sup foil dans l’océan, il est également essentiel de prendre des informations sur la hauteur et la période d’une vague. Ces dernières permettent notamment de générer l’énergie essentielle pour les premiers essais. Une vague de 1 m avec 9 à 10 s de période est notamment idéale. Rien ne sert non plus à aller dans des vagues creuses. Des ondulations lentes seront parfaites pour prendre le temps de décoller et profiter du vol. N’hésitez pas à passer par une école de sup foil pour bien démarrer en sup foil !