Comment pomper en wing foil ?

Le pumping en wing foil consiste à pomper debout sur la planche pour faire sortir le foil de l’eau, ou pour conserver de la vitesse en vol. C’est un mouvement très technique et surement le plus physique en foil.  

La technique de pumping va différer selon le matériel utilisé. En effet, si vous utilisez un gros foil avec un long fuselage, le pumping va être plus axé sur l’inertie avec une fréquence moindre. Par contre, si vous utilisez des petites ailes et un fuselage court, il faudra apporter une certaine cadence, de la fréquence. 

Ce sont deux styles différents et cela va aussi dépendre du cardio. Les personnes entrainées pourront peut-être réaliser un pumping en fréquence. Les autres iront peut-être vers un mouvement avec un petit peu plus d’inertie, plus lent et donc avec un glisse plus longiligne. 

Avec le pumping, il faut faire en sorte que les écoulements, que la glisse soit optimisée, même si vous êtes en fréquence. Il faut bien réaliser le mouvement quitte à aller moins vite, plutôt que chercher la vitesse en réalisant un mauvais pumping.

Essayez d’être léger, de laisser monter le foil et de le faire redescendre, il accélèrera tout seul. Il faut s’alléger et laisser accélérer. Vous devez donc donner une impulsion sur la jambe arrière pour faire cabrer la planche et remettre du poids sur la jambe avant pour apporter de la portance au foil et pour décoller ou rester en vol. 

Vous l’avez compris, la technique dépend du matériel et du cardio. Il faut pratiquer pour y arriver, mais pour vous maintenir en forme et performer en wing foil, faites du sport !

Découvrir tous nos tutos wing foil