Le choix du matériel et des équipements est essentiel pour pratiquer le sup foil dans les règles de l’art. Il importe de choisir son équipement en fonction de son expérience en paddle ou en foil. Il existe également des planches de Sup foil qui permettent de se lancer dans cette discipline en toute sérénité. Pour vous aider à choisir votre planche, les ailes, le fuselage et le mât, voici quelques conseils pratiques.

LA PLANCHE

Pour choisir une planche de sup foil, il faut tenir compte de la stabilité longitudinale. En effet, il est primordial d’opter pour une planche qui présente une grande stabilité. Pour cela, nous préconisons une planche avec + 25/30 litres par rapport à son poids. Celle-ci doit également glisser parfaitement afin de réduire les pertes d’énergie. Une planche assez longue permettra de répondre à ce critère de glisse. Rien ne sert d’aller prendre des planches trop petites et trop larges qui risquent de pousser de l’eau au début et donc avoir un décollage plus tardif. A l’inverse d’une planche foil windsurf, le boitier sur une planche wing foil est souvent un rail double US alors qu’en windfoil, nous sommes plus sur des boitiers deep tuttles.

FOIL ALU OU CARBONE ?

Tout comme pour la pratique du wakefoil, du windfoil ou encore du wing foil, le choix du foil est fondamental pour garantir les meilleures sensations. Ainsi, il est essentiel de tenir compte de la surface de l’aile avant et de la hauteur du mât. Pour débuter en sup foil, un mât entre 70 et 80 cm est idéal. Quant à l’aile, plus sa surface est grande, plus elle génère de portance pour permettre au pratiquant de se relever en toute faciliter. Quant au poids et aux matériaux du foil, il existe des foils en fibre de verre, en carbone et en aluminium. Les foils en carbone sont les plus légers permettent d’assurer de meilleurs performances.

LA PAGAIE

La pagaie est un élément important lorsqu’on pratique le Stand Up Paddle. Elle est également utilisée pour pratiquer du sup foil. Pour garantir les plus belles sensations et faciliter son apprentissage, les pagaies en fibre de verre/carbone sont les plus prisées. Elles permettent d’encaisser facilement les efforts et apporte la force nécessaire pour démarrer sur la vague. Quant aux pagaies en aluminium, elles n’ont pas assez de répondant pour accélérer.