MATERIEL WING FOIL

Découvrez tous nos produits pour pratiquer le wing foil avec une fabrication 100% française pour nos foils. En pack wing foil, à l'unité, faites votre choix.

PACK WING FOIL

AFS ALPHA + AFS WILF + AFS FLY

Pack comprenant Wing + Planche + Foil complet

A partir de 3 124€  au lieu de 3 3906€

AFS ALPHA + AFS FLY

Pack comprenant Planche + Foil complet

A partir de 2 759€  au lieu de 3 247€

WING

AFS WILF

Naviguez avec la wing dernière génération

A partir de 629€

PLANCHE WING FOIL

AFS FLY

Dédiée au wing et sup foil

A partir de 990€

AFS FIRE

Pour une pratique 100% wing

A partir de 1 299€

SEALION WINGS

La planche couteau suisse

A partir de 1 299€

FOIL COMPLET

Image produit Foil complet carver

AFS CARVER

Pour une pratique low speed et vague

A partir de 1 614€

Image produit Foil complet flyer

AFS FLYER

Pour une pratique dynamique

A partir de 1 606€

AFS PERFORMER

Aile fine procurant de fortes accélérations et de la vivacité

A partir de 1 606€

AILE AVANT

GAMME CARVER

Pour une pratique low speed et vague

A partir de 649€

GAMME FLYER

Pour une pratique dynamique

A partir de 639€

GAMME PERFORMER

Aile fine procurant de fortes accélérations et de la vivacité

A partir de 639€

STABILISATEUR

GAMME TRACER

Pour une recherche de glide

A partir de 220€

GAMME PERFORMER

Pour une pratique dynamique

A partir de 220€

TBAR

image produit TBAR foil alpha

TBAR ALPHA

Compatible avec les gammes Flyer, Carver, Performer

A partir de 1 139€

FUSELAGE DEMONTABLE

Compatible avec les gammes Flyer, Carver, Performer

A partir de 309€

MAT DEMONTABLE

Compatible avec les gammes Flyer, Carver, Performer

A partir de 830€

ACCESSOIRES

HOUSSE AILE AVANT

cale foil windsurf

CALE STABILISATEUR

HOUSSE STABILISATEUR

vis platine pour liaison entre planche et foil

VIS PLATINE RAIL US

photo produit bout de harnais wing foil 

BOUT DE HARNAIS

visserie pour monter les ailes afs foils

PACK VISSERIE AILE AVANT & STAB

photo produit housse tbar alpha

HOUSSE TBAR

POMPE MANOMETRE

BOUDIN LATTE CENTRALE

A DECOUVRIR AUSSI

La pratique du wing est en plein développement ! Envie de débuter, n’hésitez pas à jeter un oeil à cet article rempli  de tutos: comment débuter en wing foil. Besoin d’aide pour choisir votre pack wing foil, c’est juste en dessous.

QUEL FOIL POUR SON PACK WING FOIL ?

Aile High Aspect Ratio et Aile Ronde ​pour son pack wing foil ?

aile avant à high aspect ratio pour un pack wing foil
aile avant ronde pour un pack wing foil

Aujourd’hui, dans la gamme wing foil et quelque soit les marques, nous pouvons retrouver souvent deux programmes distincts à savoir les ailes à ratio aspect élevé (gamme Flyer chez AFS) et les ailes à carving/vagues (gamme Carver chez AFS). Ces deux programmes sont complètement différents en sensation et dans la manière de naviguer. Ce serait une erreur de penser qu’il y en a un qui est plus performant qu’un autre.

Une aile ronde, type Carver, va inciter le foil à pivoter sur son axe. Naturellement ce sont des ailes qui ont envie de partir d’un côté ou de l’autre. Pour compenser ce manque d’appui que nous pourrions avoir par rapport à une aile plus droite, nous avons une corde importante. C’est une aile où l’on peut se permettre d’être beaucoup moins dynamique, de moins pumper. C’est un des avantages quand on débute.

Une aile à high aspect ratio aura moins de corde. C’est une aile qui demande à s’exprimer plutôt dans les hauts régimes, et donc à hautes vitesses. L’appui est plus en avant sur le foil. Cela est aussi intéressant pour tout ce qui est dynamique et donc au pumping.
Pour un débutant, choisissant son pack wing foil, nous conseillerons plutôt de jouer la carte de la tolérance et de la polyvalence d’une carver qui va vraiment aider, tolérer, et supporter le rider.

Découvrez le tableau d’utilisation complet.

Faut-il regarder que la surface de l’aile avant pour choisir son pack de wing foil ?

L’important pour s’équiper en wing foil, c’est avant tout le niveau. Quand on est débutant il ne faut pas hésiter à mettre de la surface en taille d’aile avant. Cela va apporter de la stabilité et du vol à basse vitesse.
La clé de la réussite pour un débutant, c’est de voler le plus rapidement possible et donc à basse vitesse.

Nous avons souvent la question : “j’ai une f-one gravity en 1700 est ce équivalent à votre AFS Carver 1700.” La réponse est non. En effet, il y a plusieurs paramètres qui vont rentrer en jeu pour mesurer la portance. Il y a bien entendu la surface de l’aile mais aussi les épaisseurs de profil. Une aile qui va être très épaisse et plutôt ronde à l’avant va être plus puissante qu’une aile fine. Par ailleurs, le poids est un paramètre important, plus c’est léger plus ça décolle vite.

Le choix du stabilisateur

La richesse du foil, c’est la possibilité de régler plusieurs paramètres et facteurs qui peuvent vraiment modifier le comportement d’un foil. Le stabilisateur en fait parti.
Un gros stabilisateur à l’arrière va apporter du lift. C’est à dire qu’il va vraiment faire aider à démarrer. Il va par ailleurs apporter une stabilité latérale grâce à son envergure. 

Plus on va diminuer la taille du stabilisateur, moins on va avoir de traînée, et donc plus on va avoir des sensations de légèreté, des sensations de vitesse et surtout de la maniabilité.
Un stabilisateur qui va être moins large à l’arrière va faciliter le pivot, le carving. Attention tout de même quand on choisit son pack wing foil et d’autant plus quand on débute, de ne pas trop descendre en surface de stabilisateur. En effet, cela peut certes apporter du dynamisme mais aussi de l’instabilité quand on débute.

Quelle taille de mât choisir ?

Aujourd’hui sur notre gamme, nous prônons 3 tailles : 72 cm, 82 cm et 92 cm.
Un mât de 92 cm va être bien dans la mer formée ainsi qu’à haute vitesse comme en planche à voile. En effet, la hauteur permet de retarder le moment où la planche va toucher l’eau ou le moment où le foil va sortir de l’eau. La longueur du mât est une sorte d’amortisseur.
A l’inverse le mât de 72 cm laisse moins de marge mais est indispensable sur quelqu’un qui va jouer dans les vagues. Les vagues, à un moment, finissent où il n’y a pas d’eau. Ces centimètres gagnés permettent d’éviter de frotter contre les bancs de sable ou rochers…
Le mât de 82 cm est en quelque sorte le bon compromis entre les différents avantages et inconvénients des deux autres longueurs.
Avant de choisir il est donc important de se questionner sur ce qu’on souhaite faire et sur quel spot nous pratiquons.

PACK WING FOIL : LA WING

Le design des wings

Nous pouvons aujourd’hui trouver différents designs de wings comme sur les ailes de foils. Une wing élancée va être plus stable alors qu’une wing compacte, avec beaucoup de flèche, va être beaucoup plus maniable.
La première génération des wings était des ailes plutôt élancées par rapport à ce qui se fait maintenant. Une 5 m, il y a un an, venait vraiment au contact de l’eau, débordait de la planche quand on volait. C’est pour cela que toutes les marques se sont orientées vers des formes plus compactes maintenant.

Mieux vaut une grande surface de wing ou une grande surface d’aile avant pour s’équiper en wing foil ?

Priorité absolue à une grosse aile de foil ! Il y a un facteur clé pour partir au planning, c’est le poids. La grande aile va être plus lourde donc au final,  ne va pas aider
à décoller plus tôt. Par contre cette aile là, une fois en l’air, va générer plus de puissance. Elle va prendre plus de vent et, donc, elle permettra à un gros gabarit d’aller plus vite.
La question à se poser est donc : est ce que je veux décoller vite et voler, m’amuser à basse vitesse ? Ou est ce que je veux de la performance ? Si je veux aller vite dans très peu de vent,  je peux charger en toile par contre dans les transitions cela va être encombrant et lourd.
Cependant, si nous n’avons pas la vitesse suffisante pour rester en vol, et une grande surface de wing, cela va s’écrouler plus vite. Avec une grande aile, les extrémités vont commencer à venir au contact de l’eau, et donc créer des déséquilibres.

Une fenêtre transparente ?

Aujourd’hui, nous pouvons voir quelques marques qui font des wings avec des fenêtres transparentes. Le plus gros risque est le vieillissement du PVC qui est utilisé. Les plis vieillissent mal notamment sur les changements de température. Ce PVC a tendance à craquer puis s’ouvre. Pour autant une fenêtre peut être clairement un avantage d’un point de vue visibilité. Sans fenêtre, c’est un style de navigation, il faut s’habituer à lever son aile, regarder avant de tourner.

Quelle taille de wing choisir ?

Quand on débute, une aile plus grande comme une 5m2, est un avantage certain car elle sera plus “tranquille” qu’une 3 ou 4m2. Une 5m2 offre un véritable appui, et un poids supérieur une fois gonflée avec le vent qui permet de vraiment stabiliser la navigation. Elle permet de se concentrer sur ses appuis. Une 4 m2 va demander plus de vent, impliquant souvent un plan d’eau plus agité, donc pas toujours idéal quand on apprend.

BIEN CHOISIR SA PLANCHE DANS SON PACK WING FOIL

Interêt de la longueur

La longueur du shape va assagir le foil. C’est un bras de levier plus important et donc aide au niveau de la stabilité. Une planche plus longue va mieux glisser en archimédien qu’une planche courte. Elle sera une réelle assistance au décollage.
Sur une planche courte, le manque de portance et de glisse, il faut le compenser par du vent un peu plus fort et une aile de taille supérieure pour générer une puissance importante pour pouvoir décoller. Sur une planche très courte, la glisse archimedienne va pousser plus d’eau. La planche a moins la capacité de glisser comme peut avoir une planche plus longue. Il faut donc être capable d’avoir la puissance nécessaire pour tout de suite s’élever sur le foil et décoller.

Quel volume de planche en wing foil ?

Plus la planche est volumineuse, plus elle va flotter. On conseille souvent pour choisir son pack wing foil, une planche qui fait +25/30 litres par rapport à son propre poids. Ainsi un pratiquant de 70 kg pourra choisir une planche de 95 litres. Cela apportera de la stabilité, et un départ au planning très rapide.

Plat, concave, double concave ?

Une planche quand elle démarre, elle est posée sur l’eau. En termes de shape, le plat va transmettre tout de suite le meilleur appui. Cependant, le plat quand ça va glisser, va accrocher à l’eau. C’est pour cela que plus une planche glisse, va vite, plus on travaille des concaves. Un simple concave va poser la planche comme sur un catamaran. Les deux rails de la planche sont posés sur l’eau. Le concave va ainsi stabiliser énormément le flotteur à l’arrêt et dans sa glisse. Un gros concave est très stable, par contre les sensations peuvent être aseptisées puisqu’il amortie et colle un peu à l’eau. Nous travaillons alors sur des doubles concaves. Ils vont retendre le scoop sur deux lignes différentes qui permettent d’accélérer le flotteur.
Sur notre gamme de planche wing foil Fly, nous sommes en plat sur l’arrière au niveau du foil pour décoller rapidement. Sur l’avant nous avons un double concave.
Ainsi une fois la planche en l’air, si jamais elle retouche l’eau, le double concave va faire accélérer la planche pour pas qu’elle colle à l’eau

TUTO WING FOIL

Découvrez tous nos tutoriels wing foil.